Galileo est enfin entré en service fin 2016, il aura fallu presque 18 ans de gestation pour que le projet soit opérationnel. Le nouveau système de géolocalisation se lance en nous offrant déjà ses premiers services.

 

Qu’est-ce que Galileo ?

 

Galileo est une constellation de satellites qui a pour but de mettre en place un système de géolocalisation précis pour les européens. Il a comme finalité de rendre l’Europe indépendante en termes de localisation par satellites en concurrençant le GPS (Global Positioning System) américain, le GLONASS (Global Navigation Satellite System) russe ou le COMPASS chinois. Actuellement il n’y a pas moins de 16 satellites Galileo en orbitent autour de la Terre (pour un total de 30 d’ici 2020).

 

Vos smartphones ou vos récepteurs GPS de voiture sont-ils compatibles avec Galileo ?

A l’heure actuelle seulement 7 smartphones sont compatibles avec la technologie de géolocalisation européenne, vous pouvez trouver une liste exhaustive ici . A terme la constellation Galileo a pour promesse de rendre tous les appareils portables compatibles avec son service, en effet une simple mise à jour permettra d’exploiter le signal de ce GPS. Les récepteurs GPS des véhicules quant à eux seront à partir de 2018 installés dans toutes les voitures françaises. De plus l’ESA (European Space Agency) précise que sa technologie est supérieure à son homologue américain concernant son exactitude, selon ses dires elle atteint « une précision supérieure et constante, en particulier grâce à la structure de sa constellation de satellites et à son système de relais au sol ».

 

Quels sont différents services proposés par la constellation ?

Il existe pour l’heure 4 principaux services :

  • Open Service (OS) : Un service public gratuit utilisable de tous.
  • Commercial Service (CS) : Un service payant qui vise les professionnels, avec une précision améliorée et un meilleur chiffrage des données.
  • Public Regulated Service (PRS) : Un service réservé à certains services publics.
  • Search and Rescue (SAR) : Une technologie pour localiser très rapidement les balises de détresse Cospas-Sarsat (le système mondial d’alerte et de localisation des sinistres)